Les carnets

Publié le 9 Septembre 2015

Les carnets

   Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours eu des carnets. J'y écrivais plein d'histoires, mes craintes et espoirs du moments, des citations (ah, les citations...!) puis avec le début du blog, plein d'idées de posts. Je les ai tous gardés, j'en ai un carton plein et même si je ne les relis pas, je ne souhaite pas m'en séparer. Aujourd'hui encore, j'ai toujours des carnets, certains en cours d'écriture, d'autres vierges pour le jour où j'en finirai un par surprise. Il y a celui des inspirations et choses qui me passent par la tête, celui des progrès du Poulet, un carnet pour les états de santé au jour le jour, un rempli de petites histoires... Des Moleskine bien sobres et dont le papier lisse laisse glisser la plume, des chatoyants carnets ramenés des quatre coins du monde, dont certains ont des pétales de papier dans leurs feuilles recyclées, certains ont des lignes mais ne sont jamais respectées...

 

Les carnets

   L'autre jour je les regardais et j'ai trouvé ça étrange, tout de même. Cette envie de toujours écrire ce qui me passe par la tête, pour en final ne rien en faire puisque je ne les relis même pas. Ce besoin de toujours écrire sur un carnet avant d'écrire sur la toile ou pour un devoir lorsque j'étais étudiante. J'ai écris tout mon mémoire sur papier avant de pouvoir en faire un pdf! Certains professeurs trouvaient ça ridicule, que c'était une perte de temps, mais pour moi, c'était important, les ratures ayant tout autant de sens que la correction apportée.

 

   Aujourd'hui il y a aussi les carnets à thème, qui ressemblent fort aux carnets d'exercices de notre enfance, le fun en plus. J'avais adoré le Keel's Simple Diary et je note chaque jour mon petit mot depuis deux ans dans mes 5 ans de réflexion. C'est d'ailleurs très intéressant et parfois drôle de se relire à distance. Récemment est aussi arrivé le carnet de Keri Smith, Wreck this journal / Saccage ce carnet. Un carnet devenu célèbre dans le monde entier, dont le seul but est le lâcher prise. Keri Smith veut nous le faire manger, le déchirer, l'agrafer, y mettre de la nourriture, etc. Cela peut sembler fou mais c'est plutôt agréable quand on a toujours tout respecté.

Les carnets

  Je ne sais pas ce qu'en j'en ferai plus tard, si je les garderai toute ma vie ou au contraire les brûlerai ; ils sont personnels et moi qui ne laisse personne les regarder, je serais embêtée qu'on les lise quand je serais partie!

 

   Et vous, les carnets, vous en avez? A quoi vous servent-ils? Et les relisez-vous?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Justine

Publié dans #Inspirations, #Objets déco, #Paper crafts

Commenter cet article

Véronique du Blog Berenice Big 09/09/2015 18:36

Je suis comme toi, fondue de carnets ! C'est la mémoire de ma petite existence ! Je note tout et n'importe quoi tout le temps, j'adore !!!

Mélanie 09/09/2015 15:54

J'avais un journal intime lorsque j'étais ado et je les déchiré passé 18 ans, comme si je ne voulais pas revenir en arrière (ce qui est le cas lol)
Je me retrouve un peu dans ce besoin d'écrire, mais j'ai du mal avec les carnets parce que je les perds, je ne les ai jamais sur moi quand j'ai besoin d'eux ou alors je les relis pas et du coup ce qui est dedans ne sert à rien. M'enfin j'essaie d'en avoir un qui ne me quitte (presque) jamais pour le blog parce que sinon mon cerveau explose. Je suis plus une adepte des listes que des carnets je crois mais c'est bien d'écrire, de noter ce qui nous passe par la tête, c'est souvent salutaire :)

Youggie 09/09/2015 15:51

Rien que dans mon sac à main, je dois avoir 4 ou 5 carnets (tous thématiques, évidemment !). Ce sont souvent des listes ou des idées donc je les relis très régulièrement (et je n'en clos aucun :D). J'essaie de plus en plus d'utiliser les vierges que j'ai déjà et je craque de temps en temps pour des carnets-trop-mignons ;-)