Et toi mon coeur, pourquoi blogues-tu?

Publié le 30 Janvier 2015

   Quand j'ai cliqué sur "Créer votre blog", je ne savais pas ce que j'en ferais, ni qu'il durerait aussi longtemps. A l'époque, l'internet illimité n'existait pas encore et j'écrivais d'abord sur mon petit carnet les textes que je voulais partager sur mon blog. Blog, ce mot qui faisait peur à mes parents parce qu'ils croyaient que je montrais à tous un journal intime où je contais mes journées. En fait, il s'agissait plutôt d'un carnet de bord de citations, d'images et photos, tel un agenda sur la toile. Aujourd'hui, cela ressemblerait plutôt à Pinterest. J'ai eu plein de blogs différents mais Il Paraît Que est apparu il y a bien longtemps, toujours, ai-je envie de dire. J'y ai partagé toutes mes passions, tous mes coups de coeur, des bouquins aux cosmétiques faits maison en passant par les recettes de cuisine (moi, cuisiner, ah ah!). J'ai d'abord lu très peu de blogs, puisqu'il n'y en avait pas tant que ça, puis de plus en plus jusqu'à ce qu'Artessen ou Hellocoton m'en fassent lire...encore plus!

 

   J'ai rencontré des personnes formidables, certaines devenues des amies, j'ai élargi mes horizons, participé à des événements géniaux, redécouvert tous ces plaisirs qui comptaient dans la vie, bref, je me suis toujours éclatée. Depuis ma grossesse, je blogue moins pourtant. Manque de temps, santé chancelante puis bébé + santé du bébé à gérer, bref, j'avais toutes les "excuses" pour ne pas bloguer. Mais en fait, il s'agissait surtout d'envie. Comme une impression d'avoir fait le tour de la question et pourtant, impossible de quitter ce blog, presque un compagnon de vie depuis si longtemps. Et puis, cette impression que la blogosphère n'est plus comme avant, rien de bien étonnant mais il m'a manqué ce piquant des débuts. Pour tout cela, le billet d'Annouchka il y a quelques jours m'a parlé. Malgré tout, j'aime ces pages et les possibilités qu'elles m'offrent. Je ne sais pas à quoi va ressembler cet "Il Parait Que" de 2015, peut-être sera t-il celui auquel j'ai commencé à travailler en 2013, sûrement un peu différent parce que j'ai changé depuis. Bref, pas sûr qu'on ne parle que déco ici, cela prendra sûrement du temps aussi parce que je ne suis pas graphiste ni webmaster et que quelques passages à l'hôpital m'attendent mais enfin, l'envie est revenue. Envie de partager ces choses qui me font plaisir, ces trucs que je trouve beaux, ces mots qui me touchent, ces trucs qui font que la vie, la vie! est si belle. Ce billet me semble un peu prétentieux, tu blogues, tu blogues pas, on s'en fout mais c'est plus un point pour moi, un nouveau départ avant de parler d'autres choses qui feront ce blog.

 

    J'en profite pour vous dire merci, merci pour vos passages ici, toujours très nombreux malgré ces pages vides, merci pour vos petits mots! On se retrouve vite ici pour ceux qui le souhaitent, ou sur Instagram, ou Pinterest (là aussi, l'envie est revenue, à nouveau il y a plein de jolies choses là-bas!) où vous êtes d'ailleurs près de  89 000 (??? Ce chiffre est dingue!) à suivre mes coups de coeur.

 

 

   A très vite! Bonne journée!

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Justine

Publié dans #Life-bloglife

Commenter cet article

Mélanie 03/02/2015 17:08

Moi j'adore quand tu blogues :)

Aurélie / Catmini 02/02/2015 00:55

L'important c'est de faire ce dont tu as envie! Je découvre tes pb de santé, j'espère que ça ira vite mieux!
Et pour Pinterest : comme toi, j'atteins un nombre incroyable de followers, en ayant été mise en avant par le réseau... On va dire que ce n'est pas uniquement grâce à mes sélections, mais c'est sur que le chiffre fait presque peur!

Aix Parisienne 01/02/2015 23:27

Contente de te re-lire. Si l'envie est là, je t'encourage à ne pas perdre le fil. Et je te comprends, la vie fait que, parfois, on a plus envie ou plus le temps. Après tout ce n'est pas une obligation et surtout pas une contrainte, mais un espace de liberté. Enfin, je suis comme toi: en pleine transition pour donner une nouvelle identité à mon blog car je ne peux me résoudre à l'abandonner.

lalydo 31/01/2015 14:11

Quelque soit ton rythme, je serai là!
Bises, à bientôt :)